Archives Municipales [Roquebrune-sur-Argens]

Archives Municipales

Hôtel de ville, rue Grande
83520 Roquebrune-sur-Argens

Tél :04-94-19-59-59
Fax :04-94-19-59-50

Jours et heures d'ouverture  lundi-jeudi, 8h-12h
Fermeture annuelle mois d'août
Catalogues et inventaires disponibles inventaires sommaires déposés en Mairie et aux Archives Départementales
Publications émanant de l'établissement En complément des inventaires sommaires et des monographies locales et dans l'attente d'une édition revue et complétée, on consultera encore avec fruit le Guide des Archives du Var, rédigé par Jean-Jacques Letrait et Robert Allain, édité par les Archives départementales du Var en 1979 ; bibliographie donnée à la fin de chaque série, ainsi qu'une liste des instruments de travail, pp. 55-72; les archives communales sont succinctement présentées pp.235-249 et les inventaires sommaires disponibles sont listés pp. 60-70 (n°s 54 à 200).
Parmi l'immense bibliographie concernant le domaine Provençal, il est indispensable de se servir des publications suivantes : cartulaires des abbayes de Saint-Pons (Nice), de Saint-Victor (Marseille), de Saint-André (Villeneuve), de Saint-Honorat (Lérins), de Saint-Pierre (Montmajour), de Saint-Eusèbe (Apt), de Saint-Gilles (du Gard), de Psalmodi, de L'Isle-Barbe; l'Atlas Historique, Provence, Paris, Colin, 1969 (bibliographie et cartes indispensables); l'ouvrage de J. et M. Cru, Les gorges du Verdon dans l'histoire de la Provence, Paris, 1974; l''ensemble des articles publiés dans la revue Provence Historique et E. Baratier, Enquêtes sur les droits et revenus de Charles Ier d'Anjou en Provence (1252 et 1278); enfin, on aura toujours recours, pour la clarté, l'exactitude et la parfaite maîtrise de l'histoire Provençale, au fondamental et jamais égalé ouvrage de Georges de Manteyer, La Provence du Ier au XIIe s., 1908.
Origine de l'information Guide des Archives Départementales Annuaire des Archives - CCL

Les documents

Archives de l'Administration antérieures à 1790

archives déposées aux A.D. (Draguignan)
seigneurie des vicomtes de Marseille; coseigneurie de l'évêché de Fréjus, des abbés de Montmajour et de Saint-Victor et de l'ordre de Malte (à la commanderie du Rue héritée des templiers) (nombreux procès et contestations); nombreux biens ecclésiastiques dont église Saint-Pierre et Saint-Paul (peintures du Xve s.), chapelle Saint-Pierre, chapelle Notre-Dame-de-Pitié (pèlerinage desservi par les carmes); pièces sur l'ancienne communauté du Revest fondue dans celle de Roquebrune avant 1791.

Archives de l'Administration postérieures à 1790

archives déposées aux A.D. (Draguignan), seules les séries contemporaines et l'état civil sont consultables à la mairie.
Intense activité agricole céréalière au XIXe s., puis culture florale, fruitière et viticole depuis un siècle; petite industrie bouchonnière;
activités de loisirs, surtout balnéaires, avec le développement des anciens hameaux côtiers des Issambres, de La Garonnette, de San-Peïre-sur-Mer, du Val-d'Esquières et de La Gaillarde (voir mairie annexe des Issambres)

Les index

Index lieux sujet des documents

  • Draguignan
  • Fréjus, évêché de
  • Gaillarde (La), voir Roquebrune-sur-Argens et Issambres (Les)
  • Garonnette (La), voir Roquebrune-sur-Argens et Issambres (Les)
  • Issambres (Les), voir Roquebrune-sur-Argens
  • Montmajour, abbaye Saint-Pierre de
  • Notre-Dame-de-Pitié, voir Roquebrune-sur-Argens
  • Revest (Le) (83), voir Roquebrune-sur-Argens
  • Roquebrune-sur-Argens
  • Rue (le), voir Roquebrune-sur-Argens
  • Saint-Victor, abbaye de
  • San-Peïre-sur-Mer, voir Roquebrune-sur-Argens et Issambres (Les)
  • Val-d'Esquières, voir Roquebrune-sur-Argens et Issambres (Les)

Index personne sujet des documents

  • Carmes, ordre des
  • Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, ordre des
  • Malte, ordre de
  • Marseille, vicomtes de
  • Templiers, ordre des

Index thématique des documents

     Attention!

    Les informations contenues dans ce descriptif nous ont été fournies par l'organisme concerné ou par les sources documentaires disponibles les plus récentes, nous déclinons toute responsabilité en cas d'erreur et vous invitons à prendre contact directement avec l'institution pour vérification.